Adresse

2, Rue Lescouvé

80000 AMIENS

  • Facebook

Contact

© 2019 par CiedesInvisibles. Créé avec Wix.com

Nous contacter

 LÉON

 

« Il y a énormément d'idées reçues sur la vieillesse, sur les personnes âgées. Je tenais à en montrer une version plus poétique, libérée de tous clichés réducteurs. »

Echappé d’une résidence de «repos», refusant de vieillir, Léon parcourt le globe à la découverte de l’autre, de la nature, de la 

découverte elle-même ; toutes ces petites choses de la vie quotidienne qui ne semblent plus nous fasciner mais qui représente toute la richesse de notre monde.

Pour tout le monde, c’est un vieux déglingué, un brin cinglé qui vit sur la lune, toujours dans ses pensées. Un ruisseau, des feuilles mortes, la matière, la vie, une savonnette, tout ce qui l’interroge, il y pense, il en parle et tente d’y trouver des réponses existentielles.

Très curieux, jovial et à la mentalité filou, vous pourrez le croiser n’importe quand, n’importe où. Donc si vous le 

rencontrer un jour, discutez avec lui. Il vous apprendra 

sûrement une anecdote ou deux, vous fera un cours de 

philosophie ou vous surprendra simplement à rêver d’un ciel étoilé en pleine journée.

 

Durée : intervention(s) de 1h - Tout public

Spectacle déambulatoire interactif de jeu de piste.

 

C’est une déambulation de la marionnette, à la rencontre dupublic. Une performance qui s’adapte aux évènements.

 

Le but est simple : La résidence Bel Air, maison de repos pour personnes âgées a placardé des avis de recherche et des appels à témoins dans la ville. Les spectateurs doivent donc partir à la recherche de notre ami et appeler une ligne téléphonique gratuite consacrée aux recherches du fugitif. Un véritable jeu de piste à la " Où est Charlie ? " qui ravira les petits et les grands.

 

 

Note d'intention

Un appel à la liberté.

Voilà ce qui motive le personnage de Léon. c'est un électron libre qui refuse de vieillir et qui désire simplement profiter de la vie. Une ôde à l’existence donc, en quête de réponse, de connaissances et qui ne désire que suivre les rêves que sont coeur veut abriter.

 

L’apparence délurée de Léon et tout ce qu’elle inspire évoquent plusieurs réalités de notre société contemporaine :

la vieillesse, l’isolement, le temps et surtout l’individualisme qui nous éloigne de plus en plus des autres.

 

Rêver et faire rêver, c’est ce que nous recherchons, lui et moi.

Que les gens se rencentrent sur leurs eux-profond, leurs imaginaires d’enfant.

Faire comprendre que si l’on devenait chercher l’infini, il ne suffit que de fermer les yeux.

ils en parlent

« J’ai discuté ce matin avec la «marionnette». Magnifique travail de la personne qui l’anime et qui lui donne la parole. Le résultat est bluffant ! »

Jacques devulver, habitant de Nangis (76)

« Allô ! Oui, bonjour Véronique à l’appareil ! Je vous appelle car je suis avec Monsieur Léon. il est à l’espace festival (Voix de Léon en fond), dépêchez car il est en train de prendre ses jambes à son cou (rires)»

Véronique Charpiot, message vocal d’une spectatrice le 18 Septembre 2017 au festival international de Charleville-Mézières

«Trouvé ! Faut dire qu’il est pas très discret votre Léon ! Il n’y a pas beaucoup de vieux qui parle à un flamand rose dans les rues de Corbie. »

David Martinez, message vocal d’un spectateur le 12 Octobre 2017

" La résidence Bel-Air ? Bon et bien j’ai trouvé votre zigoto ! La Loge, en plein  coeur de Perpignan ! Il est bien fou lui ! Mais en tout cas merci pour l’anecdote du pop-corn, ça m’a bien fait rire d’apprendre ça ! »

Jean ...., message vocal d’une spectateur enregistré le 28 Juillet 2017